Bienvenue sur le site de la Communauté de Paroisses
Sainte Sérène du Billeron
Bronvaux Fèves Les Écarts Hauconcourt Maizières-lès-Metz Marange Semécourt Silvange

Célébration du 4e dimanche de Carême en famille
Dimanche 22 mars 2020 - Famille Rusché
Les enfants "Rusché" autour de notre baptistère de Carême (Photo Solenne Rusché)

En cette période de confinement, nous avons célébré ce 4e dimanche de Carême à notre manière.
Nous avons lu l'évangile du jour, celui de l'aveugle né guéri par Jésus.

Nous partageons avec vous notre prière :

Seigneur Jésus, merci de m'avoir donné la lumière qui me permet de voir la beauté du monde.
Prends pitié des enfants qui sont aveugles.
Donne-leur la lumière intérieure, afin qu'ils aient la joie de te connaître dans leur cœur.

Nous partageons avec vous notre question du jour :
" Faut-il quitter sa maison pour être un disciple ? "

Jésus nous demande d'aller dans le monde entier pour être disciple et annoncer la bonne nouvelle.
Que faire lorsqu'on est confiné à la maison ?
D'après Marie, Aude, Céleste, Mathilde et Constant, on peut :

- prier
- être déjà attentif à sa famille
- téléphoner à ceux qui sont peut-être isolés afin de prendre de leurs nouvelles
- préparer la sortie de cette période
- vous préparer ce témoignage

Nous avons achevé ce temps de prière et de partage en chantant.

C'était un beau moment que l'on souhaite renouveler.

Constant, Céleste, Mathilde, Aude, Marie
et leurs parents, Solenne et Pierre

texte écrit par Constant

Nous avons besoin de la présence des autres. Or nous ne le pouvons plus nous rencontrer physiquement. Chacun de nous vit à sa façon cet interdit de contact direct.

Quelles inititives prenez-vous, à l'image du témoignage ci-dessus, pour sublimer cet "interdit de contact"?

Merci de communiquer au webmaster vos initiatives en ce sens à partager avec la communauté (texte et photos)

 
Pendant ce temps de confinement, à lire ou à relire le texte d'Alain WELSCH : "Lazare"
 

Directives dans la Communauté de paroisses du Billeron pendant la pandémie au Covid-19

Conformément aux décisions gouvernementales pour lutter contre la diffusion du virus Covid-19
jusqu'à nouvel ordre gouvernemental
tout contact interpersonnel et déplacements sont interdits en dehors des modalités définies par le gouvernement

C'est pourquoi sur la Communauté de paroisses du Billeron :

- toutes les messes sont annulées car interdites
- pour les obsèques avec inhumation ou crémation, le seul lieu de prière possible sera le cimetière ou le columbarium ou le jardin du souvenir, dans la stricte intimité familiale
- toutes les réunions de groupe internes au Billeron ou l'archiprêtré sont annulées car interdites
- toutes les préparations sont annulées car interdites
- tous les sacrements prévus (baptême, mariage, ...) sont interdits et seront repoussés à plus tard, en fonction des décisions gouvernementales
- aucune inscription nouvelle n'est possible
- toutes les permanences sont fermées

Seuls les contacts par téléphones ou par mail sont possibles, mais uniquement en cas d'urgence

Message de notre curé Jean-Louis Barthelmé aux paroissiens du Billeron pour cette période de confinement
 
Directives de
Jean-Christophe LAGLEIZE,
É vêque de Metz
pour faire face à l'épidémie du Covid 19

Les mesures suivantes prises en concertation avec la Préfecture de Moselle prennent effet le dimanche 15 mars 2020, jusqu’à leur levée.

Tous les rassemblements dans les églises (messe, baptême, mariage, office, concert, …), tous les rassemblements à la cathédrale, et toutes les réunions (pastorales, administratives et économiques (conseils de fabrique), et techniques non urgentes) sont annulés.

Dans le cadre d’obsèques avec inhumation ou crémation, le seul lieu de prière possible sera le cimetière ou le columbarium ou le jardin du souvenir, dans la stricte intimité familiale. Ce temps de prière sera animé par une seule personne respectant et faisant respecter les gestes barrières (par ordre de priorité : le curé, le prêtre, un diacre ou un laïc de l’équipe funérailles). La prière devra être courte, et non accompagnée par la chorale ou tout autre acteur pastoral. Toute célébration à l’église ou au funérarium est désormais interdite. Une célébration à l’église sera possible une fois que la fin de l’épisode de confinement sera actée par les autorités publiques. Nous rappelons que les droits de fabrique ne seront plus perçus durant cette période.

La date limite pour la remise de l’état annuel des comptes et le renouvellement des membres dans les conseils de fabrique est reportée à une date qui sera précisée dès que possible.

Dans cette épreuve, les communautés, les fidèles – surtout les plus fragiles – comptent sur notre engagement à leur côté dans la prière et l’accompagnement. Pour innover, comme certains d’entre vous l’ont déjà fait, votre présence à travers la permanence et l’utilisation du contact téléphonique, des mots ou des vidéos partagés sur les réseaux sociaux, la diffusion de nos médias diocésains (RCF Jérico Moselle, les sites internet, KTO, le Jour du Seigneur ...) sont des outils pour la promotion de l’évangélisation et le partage de notre espérance en ces temps troublés.
À partir du lundi 16 mars, du lundi au vendredi, la messe sera célébrée à 11h00 sur RCF Jérico Moselle.

Il est demandé à tous les acteurs pastoraux d’utiliser les semaines à venir pour lire et se former davantage.

Ce temps difficile nous invite à intensifier la prière personnelle et familiale, à méditer la Parole de Dieu, et à être en communion avec tous les chrétiens et les hommes et les femmes de ce monde accablés par la violence des guerres et des catastrophes naturelles, et qui ne peuvent se rassembler.

 
Le texte du Groupe Parole n°64 "un appel à aimer" est en ligne
 
À lire ou à relire pour Carême le texte d'Alain WELSCH : "40 jours au désert avec les bêtes sauvages"

Message de carême 2020 de Jean-Christophe LAGLEIZE, évêque de Metz

 
texte et photos : Amélie Woelffel

messe d'entrée en carême et des cendres de la communauté de Paroisses du Billeron
le 26/02/2020

à l'issue de la messe, une quarantaine de personnes se sont retrouvées salle Dany Mathieu de Maizières-lès-Metz pour un repas "bol de riz" d'entrée en carême .

Salle et repas ont été préparés par les catéchistes et une maman.
Les confirmands étaient présents pour aider à mettre la table, accueillir et servir les personnes.
Une collecte de dons a été faite au profit du CCFD (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement).
 

Café biblique du 01/03/2020 pour la Communauté de paroisses du Billeron
salle paroissiale de Semécourt, sur l'évangile du jour " Tentation de Jésus-Christ (Matthieu 4.1-11)"

suivi de la messe des familles de la Communauté de paroisses du Billeron
Suivie du verre de l'amitié à l'entrée de l'église de Semécourt
 

méditation

COVID-19

"Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime"
(Jean 15-13)"


Cette affirmation de Jésus est sans doute la mieux incarnée aujourd'hui par les chercheurs et les soignants du monde entier qui risquent leur santé, voire leur vie, pour venir au secours des malades du Covid-19.

Cette catastrophe sanitaire inédite nous interpelle sur notre façon individuelle d'habiter la planète. Elle nous montre que nous sommes tous reliés les uns aux autres. Un virus mute chez une personne, et moins de 4 mois plus tard, sautant de personnes en personnes, il menace la population de la Terre entière.

Ce constat heurte l'idée que nous nous faisons souvent de pouvoir nous passer des autres, de tous les autres. Chercher notre petit bonheur tout seul n'est pas seulement illusoire, c'est tout simplement impossible. Or ce virus le montre : chacun de nos actes individuels impacte l'humanité toute entière. Nous voici désormais conscients de notre immense responsabilité individuelle.

Cette crise nous montre la formidable abnégation des soignants, tous dans la ligne de parole de Jésus rapportée par Jean. Peu importe la conviction religieuse de chacun d'eux. À l'évidence des événements, il n'y a pas besoin d'être chrétien pour avoir en soi l'amour christique. Et nous chrétiens reconnaissons que d'autres vivent les paroles de Jésus dans le silence de leur amour fraternel et leur travail est une des formes les plus accomplies de la prière. N'est-ce point cela l'essence du dialogue interreligieux ou avec les athées, rechercher les convergences et les différences qui nous complètent ?

Cette crise sanitaire nous montre l'essentiel : notre vie, notre santé, nos liens aux autres, à tous les autres. "L'être" bien avant "l'avoir". Et le confinement imposé par la pandémie nous apprend une forme de frugalité. Pour nous qui cherchions des idées de "carême à domicile", et qui pouvions éventuellement nous quereller sur les modalités, voici que ce carême s'impose à nous à sa façon.
.
Ce virus est né par pur hasard au gré des mutations génétiques, comme cela se passe dans le vivant depuis l'origine du vivant. Il n'y a en cela ni volonté humaine ni volonté divine. La vie fonctionne ainsi. Voici la valeur de la connaissance, qui nous aide à comprendre et soigner. Ceux qui prétendent voir dans le Covid-19 un message divin se trompent.

Quand cette grande peur sera passée, à quelle vie nouvelle déciderons-nous de renaître ?

En attendant, exprimons notre gratitude à tous les soignants du monde, et aux autres professions qui maintiennent pour nous la chaîne de l'alimentation, des énergies, de l'eau, des transports, de la communication, du service public, etc.

Prions pour eux dans toutes les langues et dans toutes les spiritualités.

Patrick Hug, 18 mars 2020

Accueil paroissial
Horaires des messes
Nous contacter
Baptême
Décès
Mariage
Première communion et confirmation
Les catéchistes
Les mouvements
Les solidarités
Les autres groupes constitués
Commander une messe
Textes en ligne
Lieux de cultes
Festif
Les liens
Plan du site et divers
site créé le 24 mars 2009
Prêtres - Diacres - Religieuses
Les rencontres bibliques
Feuille paroissiale hebdomadaire